found 1 matching post pour 'syndrome perte repère'


Syndrome de Stendhal

Le syndrome de Stendhal est un syndrome qui se rapporte aux œuvres d’art, il est également appelé le ‘ syndrome du voyageur ‘. Les principaux symptômes en sont un état de profonde extase, de forts battements du cœur (tachycardie), des hallucinations, la perte de maîtrise de soi, la confusion, des pleurs incontrôlables, des vertiges, une émotion intense allant jusqu’à l’évanouissement à la vue d’œuvres d’art somptueuses. Stendhal fut le premier à décrire cet état ressenti à plusieurs reprises lors d’un voyage en Italie, d’où le nom donné plus tard à ce syndrome par la psychanalyste florentine Graziella Magherini. Depuis, de nombreux cas ont été recensés parmi les touristes découvrant des chefs-d’œuvre, notamment en cas de ‘ surdose artistique ‘ que l’on peut trouver dans certains endroits comme Florence, Naples ou Rome, villes particulièrement riches artistiquement. Par exemple, la statue de Michel-Ange à Florence, avec ses 4 bons mètres de haut et ses 6 tonnes de marbre blanc, est appelée ‘ la statue qui rend fou ‘, à cause des nombreuses victimes de ce syndrome qu’elle provoque chaque année parmi les visiteurs. G.Magherini explique cet état par une accumulation de stress due au voyage, associée à la découverte simultanée d’œuvres grandioses auxquelles l’humain n’est pas habitué dans sa vie de tous les jours, provoquant un puissant choc émotionnel, associé à la perte de repères culturels et géographiques. Il existe un autre syndrome très proche de par ses symptômes comme de par son origine : le syndrome de Jérusalem. La différence est qu’il ne concerne pas les arts mais ‘ la révélation religieuse ‘ se produisant pour un certain nombre de personnes au cours de pèlerinages à Jérusalem.

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...