found 4 matching posts pour 'mot compliqué'


Gamping, le nouveau camping

Le nom ‘ gamping ‘ est un néologisme, il vient du mot anglais ‘ garden ‘ qui veut dire ‘ jardin ‘ et ‘ camping ‘ (que tout le monde connaît). Il est très récent, 2014, et désigne une nouvelle façon de camper, à savoir dans le jardin d’autres personnes qui le proposent à des tarifs inférieurs au camping traditionnel, tout en offrant la possibilité de profiter des sanitaires, piscine et autres avantages que la maison hôte possède. Ce camping chez l’habitant constitue, outre l’intérêt de son coût peu élevé, une alternative permettant d’éviter le camping sauvage devenu risqué et compliqué. Les ‘ gampeurs ‘ profitent également de la tranquillité liée au jardin / terrain d’un particulier, loin des campings traditionnels parfois remplis de monde. C’est un entrepreneur français qui a récemment inventé le concept : Joseph Léopold. Voici son site : www.gamping.fr . Le concept est parfaitement légal et les hôtes peuvent recevoir, selon la taille de leur terrain, jusqu’à 20 campeurs et 6 emplacements (tente, caravane, camping-car) à la fois, pour une durée maximale de 90 jours par an. Au-delà de ces restrictions de nombre, il faut devenir professionnel. Le gamping se développe dans de nombreux pays, comptant pour l’instant environ 900 hôtes dans le monde : une vingtaine en France, et les autres en Espagne, en Italie, en Pologne, en Australie et au Kenya.

 

Procrastiner – procrastination

Procrastination, en voilà un mot bien compliqué pour désigner quelque chose que vous connaissez sûrement pour l’avoir fait au moins une fois dans votre vie, savoir remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour-même, à différer une action. Ce nom féminin vient du latin procrastinatio, de pro (= en avant) et crastinus (= de demain), lui-même dérivé de cras (= demain). Procrastiner, c’est par exemple laisser s’empiler des courriers ou des dossiers en se disant qu’on les rangera un autre jour, et au final tout s’accumule !

Que signifie nycthémère ?

Qu’est-ce qu’un ‘ nycthémère ‘ ? C’est pourtant quelque chose que nous connaissons tous, mais rarement nommé, enfin pas tous les jours ! Il s’agit de la durée des 24 heures du cycle biologique, et qui correspond à un jour et une nuit. C’est une unité physiologique de temps (nom masculin). L’adjectif associé est ‘ nycthéméral(e) ‘, par exemple : ’ cycle nycthéméral ‘. Un mot bien compliqué dont l’étymologie est pourtant simple et nous renseigne parfaitement : il vient du grec nux, nuktos = nuit et hêmera = jour.

Exorbitant ou exhorbitant ?

Il est courant de voir écrit le mot ‘ exhorbitant ‘ au lieu de  » exorbitant « . Pourquoi compliquer quand on peut faire simple ? Pas besoin de H ! L’explication de cette erreur se trouve principalement dans le fait qu’il existe plusieurs mots prenant quant à eux un H : exhaler, exhausser, exhaustion, exhaustif, exhéréder, exhérédation, exhiber, exhibition, exhorter, exhortation, exhumer, exhumation… d’où une confusion compréhensible. D’un point de vue étymologique, le mot ‘ exorbitant ‘ vient du bas latin exorbitare qui signifie ‘ dévier ‘. Par exemple, un prix exorbitant est un prix qui dépasse le prix habituel ou attendu, qui dépasse la mesure. Des yeux exorbités sont des yeux qui dépassent de leurs orbites, tellement ils sont grands ouverts.

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...