found 2 matching posts pour 'au alentour'


Astronomie et astrologie

Les deux noms ‘ astronomie ’ et ‘ astrologie ’ partagent la même étymologie de base, liés tous deux aux astres, du latin astrum emprunté au grec astron, et désignent des sciences dont la différence est particulièrement importante, à savoir que la première est définie comme une science exacte, contrairement à la deuxième, axée depuis le XIVe siècle sur le principe de divination, et devenue de ce fait non plus une science mais un art divinatoire.

Le nom «  astronomie  » (du grec astron = astre et nomos = loi) désigne la science chargée d’étudier le mouvement, la structure, l’évolution et la position des astres et de tout objet céleste de manière générale, déterminant ainsi par de nombreux calculs des lois physiques observables, vérifiables. L’origine de l’astronomie remonte très loin dans le temps, bien avant l’Antiquité, puisque des scientifiques (Alexander Marshack, Chantal Jègues-Wolkiewiez…) ont trouvé des indices d’observation de la Lune et du Soleil voire de représentations sommaires de la Pléiade (grotte de Lascaux), datant du Paléolithique supérieur. Exemple : ’ Le célèbre astronome Johannes Kepler, en étudiant l’hypothèse héliocentrique de Nicolas Copernic comme quoi la Terre tourne autour du Soleil, découvrit que les planètes suivent des ellipses et ne tournent donc pas en cercle parfait autour du Soleil. ’

Le nom ‘ astrologie ’ désigna tout d’abord l’étude des astres de manière générale en tant que science, puis la divination par les astres à partir du XIVe siècle, ce qui devint (et non ‘ devin ’ !) son sens actuel en Occident. On peut situer son âge d’or aux alentours du XVIe siècle, en raison de l’émergence d’idées nouvelles véhiculées par de célèbres astrologues comme par exemple Nostradamus. Son principe général s’appuie sur la croyance du fait que les astres (planètes, étoiles, galaxies…) agissent sur la destinée de l’être humain, l’influençant selon leurs positions célestes à des moments précis. Chaque civilisation conséquente possède son système astrologique : druidique, chinoise, tibétaine, africaine, aztèque, maya, kabbaliste, égyptienne, celtique, mongole, arabe, occidentale, amérindienne, karmique, humaniste… Exemple : ’ Mylène ne connaît pas grand-chose à l’astrologie mais adore lire son horoscope dans le journal chaque jour. ’ – ‘ Christelle est passionnée d’astrologie depuis de nombreuses années et ses amies se pressent toutes pour lui demander de réaliser leur thème astral. ’

Alentour ou alentours ?

Les mots ‘ alentour ‘  et ‘ alentours ‘ existent bien, l’un avec un S à la fin et pas l’autre. Lorsqu’il est employé comme adverbe et signifiant ‘ proximité, autour ‘, on ne met pas de S à la fin. Exemple : ‘ Son hôtel étant situé en plein centre-ville de la capitale, il a pu visiter tous les musées alentour. ‘ En revanche, lorsque ‘ alentours ‘ est utilisé comme nom, il prend un S et s’utilise ainsi : ‘ aux/les alentours ‘. En tant que nom, il est accompagné d’un déterminant : ‘ aux/les ‘, et toujours au pluriel. Exemples : ‘ Ils arriveront aux alentours de 13 heures. ‘ -’ Les alentours de cette villa sont très jolis. ‘

Édité en juin 2015, voici ‘ Alpha et le secret des mots ‘, de Corinne DUVAL. 
Entrez dans les secrets de la langue française tout en vous amusant, un livre tous publics écrit par une professionnelle de la langue française : http://www.thebookedition.com/corinne-duval-alpha-et-le-secret-des-mots-p-127154.html

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...