posts dans la catégorie 'Fêtes du monde'


Pourquoi offre-t-on du muguet au 1er mai ?

Le muguet, plante à clochettes, a toujours symbolisé le printemps. Les Celtes lui accordaient un statut de porte-bonheur et célébraient le début de l’été au 1er mai, érigeant un arbre autour duquel ils dansaient pour éloigner les mauvais esprits. Dans l’Antiquité romaine, c’est au 1er mai que les célébrations en l’honneur de la déesse des fleurs, Flora, atteignaient leur apogée. Plus tard, en 1560, le roi Charles IX en compagnie de sa mère Catherine de Médicis, reçut en cadeau un brin de muguet lors d’une visite au chevalier Louis de Girard de Maisonforte, cueilli dans le jardin de son château. Il officialisa la coutume le 1er mai 1561 en offrant des brins de muguet aux dames de la cour avec ces mots : ‘ Qu’il en soit fait ainsi chaque année ‘. Le 1er mai 1886, aux États-Unis,  plus de 200 000 travailleurs descendus dans la rue obtiennent la journée de 8 heures grâce à une très forte pression des syndicats. Plusieurs personnes moururent lors des affrontements avec les forces de l’ordre et c’est en souvenir de cette victoire amère que les syndicats européens instituèrent quelques années plus tard la ‘ Journée internationale des travailleurs ‘ (appelée aussi ‘ Fête des travailleurs ‘). En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai défilent avec un triangle rouge à la boutonnière, remplacé plus tard par la fleur d’églantine et en 1907, à Paris, le muguet (symbole du printemps en Île-de-France) la remplace. Le brin de muguet est porté à la boutonnière, associé à un ruban rouge. Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifia la journée de 8 heures et décida qu’à partir du 1er mai suivant, ce serait une journée chômée à titre exceptionnel. Le 1er mai 1895, le très populaire chanteur toulonnais Félix Mayol, créateur de Viens, Poupoule ! en 1902, arriva à Paris et son amie Jenny Cook lui offrit un bouquet de muguet. Il en porta à sa boutonnière le soir même, pour la première de sa prestation au Concert Parisien. Sa série de concerts étant un triomphe, Mayol décida que le muguet deviendrait son emblème, il aurait ainsi relancé la tradition. Les grands couturiers parisiens offrirent du muguet à leurs clientes le 1er mai 1900 lors d’une fête, et Christian Dior en fit ensuite l’emblème de sa maison de couture. Le muguet ne fut associé finalement à la Fête du Travail que sous le gouvernement de Vichy. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain, pour rallier les ouvriers au régime de Vichy et sous l’initiative de René Belin, ancien dirigeant de l’aile socialiste de la CGT, instaura officiellement le 1er mai comme ‘ la Fête du Travail et de la Concorde sociale ‘ et l’églantine rouge, symbole de la journée internationale des travailleurs après 1891, trop connotée à gauche selon lui, fut remplacée par le muguet.

Bûche de Noël origine

Autrefois, la bûche de Noël n’était pas un gâteau ! Elle devait être en bois de chêne et assez grosse pour tenir toute la journée du solstice d’hiver (origine de la fête de Noël – voir mon article à ce sujet), la veille mais aussi les douze jours suivants si possible, jusqu’à l’Épiphanie, mais au moins jusqu’au Nouvel an. Si l’âtre était trop petit, on brûlait la bûche par morceaux dans les braises d’un bois précédent. La signification : brûler la bûche, c’était libérer le soleil. Selon une coutume datant du XIIe siècle en Europe (surtout en France et en Italie), la bûche était arrosée d’huile, de sel et de vin cuit, le maître de maison récitait des prières de circonstance, souvent c’était les filles ou la mère qui avaient le privilège d’allumer le feu et les cendres étaient ensuite censées protéger la maison de la foudre et des maléfices éventuels. La bûche de Noël portait le nom de il ceppo en Italie. Dans les pays du Nord, avait lieu la fête du feu, Licht chez les anciens Germains, Yule Log (feu d’Yule) chez les druides. Yule signifie roue, c’est un symbole païen qui représente le soleil. Les tout premiers chrétiens y ont substitué la Sainte Luce (13 décembre), du latin luxluxis = lumière.

Noël et le solstice d’hiver

A notre époque, beaucoup de gens associent Noël à une fête chrétienne. Or son origine est païenne, c’est entre autres un héritage de la Rome antique. Le solstice d’hiver marque la fin de l’année solaire et cela donnait lieu à diverses célébrations liées au culte de Saturne, dieu des semailles et de la fertilité, ce sont les Saturnales. Pendant 7 jours, les familles s’offraient des figurines de pain ou de terre cuite. Comme vêtement, c’est la tunique qui était portée, symbole de pauvreté et on coiffait le pileus libertatis des esclaves affranchis (qui sera plus tard à l’origine du bonnet phrygien des révolutionnaires de 1789). Jules César a réformé le calendrier lunaire, décidant d’adopter le calendrier solaire (le calendrier julien dont est issu notre calendrier). A cette occasion, on fixa le solstice au 25 décembre alors qu’il avait lieu en réalité le 21 décembre. Cette fête fut ensuite reprise par la religion chrétienne, quand le Pape Libère décréta en 354 qu’au 25 décembre, on célébrerait désormais la naissance du Christ comme ‘ lumière du monde ‘, de manière à supplanter les Saturnales romaines, le Culte des morts (germanique) et la célébration du Solstice d’hiver par les Celtes. Cependant, rien ne prouve la véracité de cette date de naissance. Voici quelques autres détails sur l’origine de Noël (parmi d’autres qu’il serait trop long ici d’expliquer). Un siècle avant JC., à Rome on célébrait le culte de Mithra, qui était la divinité perse de la lumière, et au solstice d’hiver on sacrifiait un taureau en son honneur. Chez les Celtes, il s’agissait de la fête d’Yule, marquant l’époque de la nuit la plus longue et du jour le plus court de l’année. On y fêtait la renaissance du soleil, impliquant le début d’une nouvelle vie. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, Noël n’a rien de chrétien au départ.

 

 

Pourquoi offre-t-on des oeufs à Pâques ?

Pourquoi offre-ton des œufs à Pâques ? Cette tradition était déjà connue à l’époque de l’Antiquité. Les Égyptiens et les Romains offraient des œufs peints au printemps en tant que symboles de vie et de renaissance. Pour les religions primitives il s’agissait de la période de l’équinoxe de printemps, symbole du renouveau après l’hiver, fête de la vie. Dans la religion juive, la fête rappelle l’époque où le peuple Hébreu s’est enfui d’Égypte conduit par Moïse, il y a plus de 3000 ans. Dans la religion chrétienne, Pâques rappelle le moment où le Christ est ressuscité. L’Église instaura au IVe siècle l’interdiction de manger des œufs pendant le Carême mais les poules continuaient de pondre ! Les œufs pondus depuis le début du Carême étaient donc décorés et offerts et les plus frais d’entre eux mangés en omelette. La tradition d’offrir des œufs, en chocolat de nos jours, est restée.

Entrez dans les secrets de la langue française tout en vous amusant avec ‘ Alpha et le secret des mots ‘, de Corinne DUVAL, un livre tous publics écrit par une professionnelle de la langue française : http://www.thebookedition.com/corinne-duval-alpha-et-le-secret-des-mots-p-127154.html

Independance Day

Independance Day est fêté le 4 juillet, c’est en français le ‘ jour de l’Indépendance ‘ aux États-Unis, en commémoration de la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776 par rapport au Royaume de Grande-Bretagne, après plus d’un an de batailles entre les deux camps (depuis avril 1775). De nombreuses parades et fêtes diverses sont organisées ce jour-là chaque année. Au début du XXe siècle, les Américains tiraient des coups de feu en l’air (voire des coups de canon pour les villes qui en possédaient) en signe de joie, maintenant ils tirent des feux d’artifice. Le vote de l’indépendance par le Congrès se fit en réalité le 3 juillet, mais ce fut la date du 4 qui fut finalement retenue.

Fête des mères

La fête des Mères est une tradition dans beaucoup de pays. C’est l’occasion pour les enfants et adultes, quel que soit leur âge, d’offrir un cadeau à leur maman, ou simplement l’occasion de lui dire ‘ je t’aime ‘ de manière ou d’autre. Cette fête très ancienne, dont on trouve déjà trace dans l’Antiquité grecque (cérémonies en l’honneur de Rhéa/Cybèle ‘ Grande Mère ‘ des dieux, au printemps), a lieu en général au mois de mai, cependant les dates diffèrent selon les pays. En France, la fête fut officialisée en 1928 puis inscrite dans le calendrier en 1941 (politique nataliste du régime de Vichy) bien que déjà, en 1918 la ville de Lyon décida de rendre hommage aux mères qui avaient perdu leurs fils et maris pendant la Première Guerre mondiale, et en 1920 fut instaurée une ‘ fête des mères de familles nombreuses ‘. Aux États-Unis, la fête existe sous le nom de Mother’s Day depuis 1908. Angleterre : 1914. Allemagne : 1923.

Histoire du vendredi 13

Le vendredi 13 n’est pas une fête, mais ce que l’on pourrait appeler ‘ un jour spécial ‘ assez rare. En 2011, il n’y en a qu’un seul, c’est le 13 mai, le suivant sera dans 426 jours. Il est tant signe de malchance que de chance, selon les gens et les cultures. Cependant, à part ceux qui jouent aux jeux de hasard et pensent gagner le million ce jour-là (très nombreux), en général ce vendredi est assez mal vécu, voire source de terribles angoisses et superstitions pour certains. Les gens qui ont peur du vendredi 13 sont appelés des paraskévidékatriaphobes. Dans le vendredi 13, il y a deux choses susceptibles de créer des superstitions : le vendredi d’une part, et le 13 d’autre part. Les deux mis ensemble sont particulièrement significatifs. Cette date est associée à la base au vendredi 13 ‘ Nissan ‘ (1er mois de l’année juive ecclésiastique, pas la voiture !) lié à la crucifixion du Christ. Elle est également associée au fait que lors de la Cène, les disciples de Jésus étaient 13 à table, sachant que le 13e (Judas) a trahi son hôte selon l’histoire. Par ailleurs, dans le cadre de la mythologie nordique, 11 dieux furent invités à manger à la table du dieu Odin, mais un 12e arriva sans être invité, Loki. Ils se retrouvèrent du coup 13 à table ! Le problème est que Loki était le dieu du mal, personnage très cruel. La légende raconte qu’une bagarre éclata. Le gentil dieu Balder tenta en vain de sortir Loki de la maison, et fut tué d’un coup de lance, provoquant de ce fait la malédiction liée au 13.

Fête de la Saint Patrick

La fête de la Saint Patrick est la fête nationale irlandaise. Cette fête d’origine chrétienne a lieu le 17 mars (jour de la mort de Saint Patrick en l’an 461) et honore Saint Patrick (bien sûr !), qui est le saint patron de l’Irlande. Les Irlandais du monde entier (de nationalité irlandaise ou descendants d’Irlandais) célèbrent cette fête, qu’ils soient chrétiens ou non. La couleur verte y est de mise, symbolisant le trèfle (emblème de l’Irlande) et le printemps. ‘ Leprechaun ‘ (nom qui signifie ‘ petit bonhomme ‘), petit lutin rusé et malicieux censé apporter fortune comme le trèfle à quatre feuilles, est souvent associé à cette fête. Il faut porter des vêtements où il y a du vert. C’est l’occasion d’assister à des parades et de consommer des boissons (bière, whisky, cidre, Irish coffee) et plats irlandais. Le festival dure 5 jours à Dublin, capitale de l’Eire (République d’Irlande du sud, État indépendant depuis 1937 – l’Irlande du nord appelée Ulster étant rattachée à l’Angleterre), mais la plus grande parade a lieu traditionnellement sur la Cinquième Avenue de New York. Saint Patrick a apporté le catholicisme en Irlande, jusqu’alors guidée par les Druides au niveau spirituel.

Mercredi des Cendres

Le Mercredi des Cendres, fête religieuse catholique, tombe toujours, comme son nom l’indique… un mercredi ! Mais pas n’importe lequel, il doit se trouver entre le 4 février et le 10 mars, dépendant de la date de Pâques de l’année en cours. Ce jour de pénitence marque l’entrée officielle en Carême (40 jours) et dans le cycle pascal (cycle de Pâques). Pourquoi des Cendres ? Parce qu’à l’origine, au temps de l’ancien peuple hébreu, il était coutume de se couvrir la tête de cendres et de s’habiller d’un sac à cette occasion. En fait, les cendres provenaient des rameaux brûlés l’année précédente, et on en recouvrait le front des fidèles. Le rite des Cendres fut adopté par certaines églises vers l’an 300, associé à l’excommunication des personnes rendues coupables de ‘ péchés ‘. Au VIIe siècle, la coutume consista pour le pénitent à recevoir ces cendres par l’évêque après avoir été confessé. La symbolique en est clairement la mort, rappelant à l’humilité : ‘ Tu es poussière et à cette poussière tu retourneras ‘ (Genèse 3,19). Puis au Moyen Âge, la pratique se répandit à tous les adultes croyants, et plus seulement aux ‘ pécheurs ‘. La signification actuelle est plus de l’ordre du cheminement spirituel personnel.

Mardi gras et carnaval

Mardi gras n’a pas lieu à la même date selon les années (par rapport au calendrier grégorien), mais c’est toujours un mardi, et ce jour précède systématiquement le Mercredi des Cendres, qui quant à lui marque le début du Carême (période de pénitence dans la tradition chrétienne). Sa date est déterminée 41 jours avant Pâques. Il s’agit donc de faire la fête avant le jeûne. Pour cela, on organise notamment des carnavals un peu partout dans le monde. Le mot carnaval (XVIe siècle Ronsard) vient de l’italien carnevale, altération de carneleva qui signifie ‘ enlève-chair ‘, du latin caro, carnis, et du latin médiéval carnelevare qui signifie ‘ retirer la chair ‘ (= retirer la viande de la table). Carnaval = retirer la chair, la viande. Pour résumer, les gens font la fête (le carnaval) avant qu’on leur retire la viande, ceci dû à la période de jeûne qui suit juste après (jeûne devenu symbolique dans la réalité des faits à notre époque, mais la tradition reste).

Journée de la femme le 8 mars

Le 8 mars 1910 à Copenhague une confédération internationale de femmes socialistes de tous pays crée cette journée afin de servir la propagande du vote des femmes. En août 1910, Clara Zetkin (militante socialiste et féministe – né en 1857 – décédée en 1933) propose que cette journée devienne internationale.

Le 8 mars 1914 les femmes réclament le droit de vote en Allemagne, qu’elles obtiendront le 12 novembre 1918.

Le 23 février 1917 (calendrier grégorien) correspondant au 8 mars dans le calendrier julien, des ouvrières de Saint-Pétersbourg manifestent dans la rue pour réclamer du pain ainsi que le retour de leurs maris partis au front.

Puis l’ordonnance du 21 avril 1944, accorde le droit de vote aux Femmes françaises, qu’elles exerceront pour la première fois le 20 avril 1945 pour les élections municipales. (Un siècle de retard sur les hommes qui votent en France depuis 1848) – Le droit de se faire élire pour les femmes n’est que très théorique et symbolique à cette époque.

Le 8 mars 1948 en France 100 000 femmes défilent à Paris de la République à la statue de Jeanne d’Arc. Dans de nombreuses villes de France cette manifestation est relayée (5 000 femmes à LYON et 30 000 à Marseille).

Les Américains essayent de récupérer la paternité de la date pour le Woman Day suite à une grève féminine du 8 mars 1857, mais cette grève à New York est un mythe qui n’a jamais existé, ils se sont cependant servis de ce mythe pour choisir la date du 8 mars.

Les Nations Unies ont commencé à observer la Journée internationale de la femme le 8 mars 1975.

En France, c’est en 1982 que le gouvernement socialiste instaure le caractère officiel de la célébration de la journée de la femme le 8 mars. Mais en France cette journée n’a plus guère de caractère protestataire comme au début.

Le 8 mars 1986, au Chili cette journée fait l’objet d’une manifestation violemment réprimée et le même jour à Washington 100 000 personnes manifestent contre la volonté des conservateurs de supprimer le droit à l’avortement.

En 1998, en Union soviétique le 8 mars est choisi pour lancer le premier concours de beauté, jusque là interdit.

Le 8 mars 2001, lancement du site Web permanent sur la Journée de la femme afin de conserver une trace de tout ce qui c’est dit et fait pour la femme : http://www.journeedelafemme.com

Nouvel An chinois

Le Nouvel An chinois (nouvel an lunaire) a lieu le 3 février en 2011 et se terminera le 22 janvier 2012. C’est l’année du Lapin de Métal Blanc mais aussi du Lièvre ou du Chat. En Chine, c’est l’année 4708 selon leur calendrier. Celui-ci comporte en fait des cycles de 60 ans et des ‘ années régionales ‘ correspondant aux dates de règne des différents empereurs. Les années ne sont pas comptées les unes après les autres comme dans notre calendrier. La première année du calendrier chinois correspondrait, d’après les calculs des experts, à l’année 2697 ou 2698 avant Jésus Christ. Cependant, la Chine a décidé d’adopter notre calendrier grégorien (occidental) en 1912, mais son utilisation effective ne date que de la Révolution communiste de 1949. Le Nouvel An est également appelé Fête du Printemps et Fête du Têt (Vietnam). Selon le zodiaque chinois, le Lapin (et Chat/Lièvre) est discret, raffiné et sociable, astucieux et sensible, mais également perspicace. L’année 2011, selon le zodiaque chinois, devrait donc marquer l’apaisement, avec peu de bouleversements importants mais le règne de la justice.

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...