posts dans la catégorie 'Anglicismes'


Origine de voguer et wagon

Le verbe ‘ voguer ‘ vient de l’ancien bas allemand wogon qui est une variation de wagon signifiant littéralement ‘ se balancer ‘. Le mot italien vogare est quant à lui emprunté à l’ancien français.

Le nom masculin ‘ wagon ‘ vient en revanche de l’anglais waggon qui désigne un chariot (dictionnaire étymologique). Le mot anglais vient lui-même du germanique wagna, de racine indo-européenne (en latin, le mot est veho).

Un pamphlet

Le nom masculin ‘ pamphlet ‘ vient de l’anglais pamphlet, lui-même issu du latin médiéval pamfletus, de Pamphiletus qui est le diminutif de Pamphilus (titre d’une comédie populaire écrite sous forme de poème du XIIe siècle puis d’un écrit satirique du XVIe siècle). Le mot latin est lui-même emprunté au grec ancien pamphilos qui signifie ‘ aimé de tous ‘. Le pamphlet est un genre littéraire de nature relativement calomnieuse, qui va à l’encontre de quelqu’un, qui critique de manière virulente (les diatribes – violentes critiques – sont d’ailleurs souvent écrites sous forme de pamphlets), qui provoque des polémiques et attaque ouvertement. Les pamphlets sont brefs et ne dépassent en général pas les 100 pages. Ils font même plus souvent une ou deux pages. Exemple : Napoléon le petit ‘ de Victor Hugo (1852) est un pamphlet politique. Expulsé de France après s’être violemment opposé au coup d’État du 2 décembre 1851 et réfugié de ce fait à Bruxelles, il y critique ouvertement Louis-Napoléon Bonaparte (Napoléon III) quelques mois après cette expulsion.

Origine du mot sandwich

Le mot ‘ sandwich ‘ est un mot anglais et date du XVIIIe siècle, du nom de John Montagu comte de Sandwich. Habitué aux tables de jeu mais également aux nombreuses tâches administratives à son bureau, il avait besoin de repas simples à prendre pour gagner du temps et son cuisinier lui apporta une préparation à base de pain facile et rapide à manger, qui prit de ce fait le nom de sandwich. Le pluriel du mot est ‘ sandwichs ‘ depuis 1990, et ‘ sandwiches ‘ traditionnellement avant cette date.

Édité en juin 2015, voici ‘ Alpha et le secret des mots ‘, de Corinne DUVAL. 
Entrez dans les secrets de la langue française tout en vous amusant, un livre tous publics écrit par une professionnelle de la langue française : http://www.thebookedition.com/corinne-duval-alpha-et-le-secret-des-mots-p-127154.html

Suprématie étymologie

Le nom féminin ‘ suprématie ‘ vient de l’anglais supremacy, de supreme… qui vient du français ! La boucle est bouclée ! Il désigne une supériorité, une position dominante incontestable et une autorité incontestée. Exemples : suprématie du droit, des lois, suprématie d’un modèle économique particulier, d’un État… Le mot ‘ suprême « ‘ quant à lui vient du latin supremus, qui est le superlatif de superus (même notion de supériorité).

Détective étymologie

Le mot ‘ détective ‘ est assez récent, datant du XIXe siècle. Il vient du verbe anglais to detect qui signifie découvrir, lui-même issu du latin detergere = découvrir. Les romans policiers sont remplis d’affaires résolues justement par des détectives. Certains sont même très célèbres comme Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Nestor Burma, Miss Jane Marple, Harry Dickson, Rouletabille, Sam Spade…

Addiction ou adiction ?

La bonne réponse est ‘ addiction ‘ avec deux D. Ce mot est un anglicisme mais d’étymologie latine, de ad dicere ou ad dictus qui signifie ‘ dire à ‘. L’origine du mot explique donc la présence de 2 D (cf. ad dicere).  L’expression était autrefois juridique, utilisée lorsque l’on mettait en esclavage une personne endettée et insolvable. Ensuite, le mot anglais a été utilisé dans le cadre du rapport de soumission de l’apprenti par rapport à son maître. Puis le mot a évolué vers la définition actuelle, à savoir le caractère compulsif et répétitif de certains comportements avec perte de contrôle de la personne sur elle-même, ce qui crée la dangerosité de l’addiction.

Gallerie ou galerie ?

Le mot ‘ galerie ‘ en français ne prend qu’un seul L, et il est courant de le voir écrit ‘ gallerie ‘. L’erreur vient probablement de la confusion avec le mot anglais ‘ gallery ‘, qui lui, prend bien deux L. Une galerie d’art à Paris. ‘ The National Gallery ‘ à Londres.

Anglicisme : discount

Le mot discount est un anglicisme. Il signifie escompte, rabais, réduction, bon marché, ristourne. On peut distinguer cependant deux acceptions : 1- Ce peut être une réduction de prix exceptionnelle, dans le cadre d’une transaction commerciale (arrêté du 30 juin1992), le mot français équivalent est dans ce cas : ristourne. 2 - Cela peut désigner aussi le système de commercialisation lui-même, en entier, lorsqu’il pratique des ‘ ristournes’  en permanence, le mot français équivalent est dans ce cas : discompte (arrêté du 11 février 1993).

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...