Cloué et clouté
15 janvier, 2018 @ 6:06 Vocabulaire

Il y a quelques dizaines d’années encore, les passages piétons s’appelaient des passages cloutés, parce qu’ils étaient précisément délimités par de très gros clous au sol, d’où l’expression passer dans les clous, tombée désormais en désuétude. Clouté signifie garni, pourvu de clous. On parlera par exemple d’un fauteuil clouté, c’est un fauteuil dont le tissu est attaché par des clous visibles sur les côtés de l’assise, du dossier et des accoudoirs. Clouter signifie donc garnir de clous, soit pour consolider, soit pour décorer. En revanche, clouer signifie assembler au moyen de clous. On va clouer des planches ou des lattes par exemple. Au sens figuré, être cloué quelque part signifie ne pas pouvoir en bouger (être cloué à la maison en raison d’une maladie). Dans le même style, être cloué à son bureau signifie travailler beaucoup, être très assidu à son travail.

Testez votre culture générale avec LES QUIZ D’ALPHA chez TBE et AMAZON

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...