Aller de Charybde en Scylla
7 février, 2017 @ 4:37 Expressions françaises

Charybde (tourbillon redouté du détroit de Messine) et Scylla (dangereux récif), concrètement, sont deux écueils situés entre l’Italie et la Sicile. Les marins de l’Antiquité qui devaient emprunter ce passage se trouvaient confrontés à un choix difficile, à savoir passer par Charybde ou passer par Scylla, tout aussi dangereux, d’où l’expression qui signifie aller de mal en pis. Autrement dit, quand on a réussi à échapper à un danger, le chemin que l’on prend nous mène vers un autre danger encore plus grand. Mais Charybde et Scylla, ce sont à l’origine, dans la mythologie grecque, deux monstres qui ne l’ont pas toujours été… Charybde fille de Poséidon et de Gaïa, perpétuellement affamée, dévora un jour le bétail d’Héraclès fils de Zeus. Ce dernier, pour la punir, l’envoya au fond d’un détroit qui prit son nom, elle s’y transforma en tourbillon très redouté des marins. Dans les environs, vivait Scylla, nymphe dont Glaucos (dieu marin) était follement amoureux. Mais cet amour n’était pas réciproque. Glaucos demanda alors à la magicienne Circé un philtre d’amour pour séduire Scylla mais pas de chance, Circé était amoureuse de lui ! Jalouse, elle donna à Glaucos non pas un philtre d’amour mais un poison qu’elle mit au point, à verser dans la fontaine où Scylla se baignait habituellement, ce qui eut pour effet de la changer en monstre marin terrifiant. Jean de La Fontaine fait allusion à cette histoire mythologique dans sa fable La Vieille et les deux Servantes (La vieille, au lieu du coq, les fit tomber par là, De Charybde en Scylla.). L’expression aller de Charybde en Scylla, bien qu’histoire ancienne, pourrait se trouver une version actuelle si l’on réfléchit bien…

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...