Régalien
5 janvier, 2017 @ 4:17 Vocabulaire

Régalien : voici un mot que l’on entend souvent dans les médias depuis quelques semaines, mais que signifie-t-il ? Régalien est un adjectif issu du latin regalis = royal et qui définit ce qui est attaché à la souveraineté, qu’il s’agisse du peuple, du roi ou de la reine, selon les régimes politiques. Le droit régalien est à la base attaché à la royauté, et en république comme à l’heure actuelle en France, il manifeste la survivance d’anciennes prérogatives royales. Les droits régaliens ne peuvent faire l’objet de délégation. Pour donner un exemple concret, en France, le droit de grâce du Président de la République est un droit régalien. L’article 17 de la Constitution de la Ve République autorise en effet le Président de la République française à exercer le droit de grâce mais ce n’est pas une nouveauté car il s’agissait d’un des droits régaliens des anciens rois de France. Les droits régaliens furent réellement définis au XVIe siècle par François Ier lorsqu’il confia en 1515 et 1523 la régence (gouvernement transitoire mis en place dans une monarchie pendant l’absence, l’incapacité ou la minorité d’un souverain) à sa mère. C’est un terme purement français, sans équivalent dans d’autres langues. En France, certains ministères sont régaliens : la Défense, les Affaires étrangères, la Justice, les Finances et l’Intérieur.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...