Mi-figue mi-raisin
19 septembre, 2016 @ 10:50 Expressions françaises

L’expression mi-figue mi-raisin signifie moitié mauvais moitié bon, moitié forcé moitié consentant. Mais pourquoi ces deux fruits particulièrement ? Au XIVe siècle, c’étaient les seuls fruits secs autorisés et dans la tradition chrétienne, étant mis à l’honneur pendant le Carême (jeûne), dans des paniers composés d’un mélange de raisins, fruits chers et appréciés pour leur goût sucré, et de figues, fruits plus populaires, moins chers et à connotation négative en raison de leur ressemblance trouvée avec des fientes d’animaux. Au XVe siècle, l’expression était utilisée avec le mot moitié au lieu de mi, dont l’utilisation daterait plutôt du XVIIIe siècle, ce qui correspond à la forme actuelle. Ces deux fruits étaient précieux autrefois car ils pouvaient être mangés frais l’été et au début de l’automne, mais également être séchés et de ce fait, consommables en toute saison. Il existe une autre explication possible à cette expression, selon GAIGNIÈRES, dans LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 73 : ‘ Les Vénitiens faisaient autrefois le commerce de raisin de Corinthe qui était rare et cher ; ceux du pays où ils le prenaient, voulant gagner davantage, s’avisèrent de mêler des figues parmi le raisin de Corinthe ; cette fraude donna lieu au proverbe qui veut dire moitié bon, moitié mauvais. ‘

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...