Inclinaison et inclination
29 février, 2016 @ 3:40 Paronymes

Les noms féminins inclinaison et inclination se ressemblent mais avec quelques différences. L’inclinaison, nom dérivé du verbe incliner, de l’ancien français encliner (1080, Roland) issu du latin inclinare (même signification) n’a qu’un sens propre. Elle désigne ce qui est incliné, en pente (notion d’angle par rapport au plan de l’horizon). Exemple : La trop forte inclinaison de ce terrain ne permet pas d’y construire facilement une maison. L’inclination, du latin inclinatio (même signification) désigne quant à elle le fait de pencher la tête, notamment pour saluer. Exemple : Il salua son voisin d’une légère inclination (hochement de tête ou du corps) puis continua son chemin. Nous pouvons constater que dans cet exemple, le terme d’inclinaison aurait été inapproprié. L’inclination a donc trait au corps, à la tête mais aussi au sens figuré, à l’esprit. Avoir de l’inclination pour une personne signifie être attiré, avoir un penchant pour elle, ressentir un mouvement affectif spontané. C’est valable aussi pour des passions : avoir de l’inclination (et non pas de l’inclinaison !) pour la littérature, la nature, la musique baroque ou le jazz, la géographie, l’astrologie, etc. Et là, avec le mot ‘ penchant ‘, nous retrouvons bien ce qui caractérise les deux termes inclinaison et inclination. La différence essentielle est que lorsque l’on parle d‘inclinaison, c’est toujours matériel (incliné = en pente).

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...