Bedeau et badaud
24 février, 2016 @ 12:50 Paronymes

Un bedeau et un badaud sont bien des personnes, mais pas les mêmes ! Le bedeau, autrefois ‘ sergent de ville ‘ puis  ’ huissier d’université ‘ jusqu’au XVIIIe siècle, devint ensuite  un employé (laïc) d’église, préposé au service matériel et à l’ordre. On l’appelait aussi le chasse-coquin, lié au fait qu’il marchait généralement devant l’ecclésiastique et lui ouvrait le passage, lors des célébrations, pardons divers, et chassait les personnes non désirées. Le nom bedeau vient du francique  bidal, qui signifie ‘ messager de justice ‘ (1680 Richelet – Dict. Étym.), en ancien français : bidel. Le terme de badaud désigne quant à lui un passant, un spectateur. Exemple : ‘ Les badauds s’agglutinent devant la voiture accidentée, au risque de provoquer un deuxième accident et d’empêcher les secours de se frayer rapidement un passage. ‘ Côté étymologie, le terme de badaud vient du provençal badau, de badar (bayer aux corneilles), ‘ celui qui reste bouche bée ‘ (Rabelais) avec une connotation clairement péjorative jusqu’au XVIe siècle, signifiant alors ‘ stupide ‘.

La langue française vous intéresse ? Découvrez-en quelques secrets et astuces dans les 294 pages du livre ‘ Alpha et le secret des mots ‘, de Corinne DUVAL, professionnelle de la langue française depuis de nombreuses années : http://www.thebookedition.com/corinne-duval-alpha-et-le-secret-des-mots-p-127154.html
Testez votre culture générale avec LES QUIZ D’ALPHA culture générale chez TBE et AMAZON

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...