Glottophobie et discrimination
15 février, 2016 @ 1:16 Vocabulaire

La glottophobie est le rejet et la discrimination de populations en raison de leurs pratiques linguistiques. Concrètement, vous entendrez à la radio nationale un présentateur ou journaliste généralement sans accent particulier voire avec un léger accent du sud de la France mais jamais avec un accent du nord, par exemple picard, particulièrement dévalorisé voire même ridiculisé. Il peut en être originaire, mais ne doit pas parler avec l’accent régional, ce n’est pas l’origine qui gêne, c’est la façon de parler. Le terme de glottophobie vient de glotte, du grec glôtta, de glôssa = langue. La glotte désigne d’ailleurs la partie du larynx bordée par les deux cordes vocales. La glottophobie est une phobie, dans le cas présent une peur menant concrètement à la discrimination, visant certaines langues ou manières de s’exprimer, considérées comme ‘ inférieures ‘ selon une échelle de valeurs tout à fait arbitraire et dépourvue de fondements justifiables. C’est un phénomène de mode, lié à tout un tas de phobies dans d’autres domaines mais touchant toujours l’humain dans son intégrité et excluant cette loi essentielle du bien vivre ensemble qu’est le respect du principe d’égalité entre tous. Officiellement, ce n’est jamais exprimé, parce que politiquement incorrect, mais la triste réalité est pourtant là, au sein d’une société qui ne cesse de prôner le droit à l’égalité mais qui dans les faits, surtout au niveau des médias nationaux, en contredit la substance. Le discours est enjeu de pouvoir, sa crédibilité passe par une normalisation, à savoir l’appartenance à un moule standardisé. Cette discrimination, comme bien d’autres, est banalisée, invisible pour beaucoup qui n’en ont même pas conscience.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...