Arrérages et arriéré
15 septembre, 2015 @ 2:16 Paronymes

Le nom masculin pluriel ‘ arrérages ’ (autrefois ‘ arriérages ’ au XIIIe siècle mais modernisé au XVIe siècle) vient de ‘ arrière ‘ et désigne concrètement l’argent voire les intérêts dus d’un loyer ou d’un revenu, le ‘ montant échu ’, c’est-à-dire arrivé à échéance, légalement exigible, d’une rente, d’une pension, d’une ferme. Le versement est généralement périodique. Attention, ce mot ne doit jamais être mis au singulier. Le verbe intransitif correspondant est ‘ arrérager ’. Exemple : ‘ Christine est divorcée depuis trois ans mais son ex-mari n’a pas indexé les versements de pension alimentaire pour ses enfants sur l’indice des prix comme prévu les deux dernières années, elle est de ce fait en droit de demander des arrérages d’indexation. ’

Le nom masculin ‘ arriéré ’ désigne quant à lui, au sens propre du terme, un ‘ retard de paiement ’, ce qui est différent de l’arrérage. Exemples : ‘ Alexis est très ennuyé, il doit trois mois d’arriérés à son bailleur pour le loyer de sa maison et n’a pas de quoi les payer. ’ – ‘ L’employeur de Claire lui doit un arriéré de salaire depuis plusieurs mois, elle va donc devoir saisir le conseil de prud’hommes pour obtenir son dû. ’ Au sens figuré et quelque peu péjoratif, le terme s’applique aux personnes soit démodées, peu évoluées, ayant des idées et conceptions ‘ d’autrefois ’, peu préoccupées par le progrès, soit ‘ qui sont atteintes d’une arriération mentale ‘ (Dict. Larousse). Exemple : ’ Camille, qui vient de Paris, trouve que ses nouveaux voisins, à la campagne où elle habite désormais, sont un peu arriérés mais d’un autre côté, elle reconnaît qu’ils sont très gentils et accueillants, bien plus que ses anciens voisins d’immeuble. ’

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...