Altérer et alterner
24 juin, 2015 @ 2:48 Paronymes

Le verbe ‘ altérer ’ (du latin alterare = ‘ changer ’, de alter qui signifie ‘ autre ’) signifiait, aux XVIe et XVIIe siècles, ‘ émouvoir, exciter ’ d’où l’expression ‘ exciter la soif ’, ‘ causer la soif ’. De là est apparu le verbe ‘ désaltérer ’ ! Cependant, la signification actuelle de ‘ altérer ’ dans le sens de détériorer, abîmer,  est ancienne puisqu’elle existe déjà dans la première édition du dictionnaire de l’Académie française de 1694 (‘ Changer l’estat d’une chose de bien en mal. ‘). Exemples : ‘ Ce vin a été très mal conservé, son goût est altéré. ’ – ‘ L’exposition prolongée au soleil risque fort d’altérer les couleurs de votre couverture. ’ Au sens figuré, ‘ altérer ’ s’utilise aussi pour parler des sentiments. Exemple : ’ Depuis cet important désaccord entre Paul et Marc, leur amitié est altérée, rien ne redeviendra comme avant. ’ Le verbe ‘ altérer ’ s’utilise également dans le domaine musical, les altérations dièse et bémol modifiant les notes de la gamme diatonique. Le verbe ‘ alterner ’ possède une base étymologique commune avec ‘ altérer ’ (XIIIe siècle, du latin alternare, de alter = ‘ autre ‘) et désigne le fait de faire succéder, régulièrement ou pas, des choses ou des actions formant contraste. Alterner les rôles, les cultures etc. Exemples : ‘ Le principe de la jachère permet d’alterner les cultures. ‘ – ‘ Sur ce tableau, on voit nettement que le peintre a essentiellement alterné le noir et le blanc. ’

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...