Acre et âpre
18 juin, 2015 @ 3:10 Vocabulaire

Le nom âcre (du latin acer qui a donné la forme populaire ‘ aigre ’) désigne une odeur tout comme un goût fort, irritant et piquant la gorge. Exemples : une fumée âcre, un vin âcre (aigre). Le mot peut être également utilisé dans le sens figuré dans le cas d’une ‘ remarque âcre ‘, à savoir une remarque très désagréable qui rappelle la définition au sens propre. Le nom âpre (du latin asper = rugueux) désigne plutôt un aliment rude au palais, acide. Par exemple, un vin trop jeune peut paraître âpre à la langue et au palais, laissant derrière lui une certaine rugosité dans la bouche, ce qui est différent de l’âcreté (goût ou odeur qui irrite) plus proche de l’aigreur rappelant le vinaigre. Nous dirons de même qu’un citron est âpre. Au sens figuré, ‘ âpre ‘ désigne quelque chose de difficile à supporter. À ce propos, nous qualifierons d’âpre un vent trop fort. Le mot désigne enfin, toujours au sens figuré, l’acharnement et l’avidité liés par exemple à l’appât du gain : être âpre au gain.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...