Caoutchouc origine
23 août, 2014 @ 5:58 Vocabulaire

Le mot caoutchouc est apparu au début du XVIIIe siècle, c’est au départ un mot d’une langue indigène équatorienne : ca-o-chu, ce qui signifie ‘ bois qui pleure ‘, en rapport avec le fait de saigner les troncs pour extraire la sève des arbres. Le caoutchouc provient du latex issu de plantes comme l’hévéa et le guayule (plante d’origine mexicaine). Les Amérindiens utilisent le caoutchouc pour confectionner des objets courants, qu’ils fabriquent par moulage sur argile comme des balles, des toiles enduites, des torches rendues ensuite étanches par passage à la fumée. Le caoutchouc est également utilisé comme médicament par les Amérindiens, qui l’associent aux mythes de la création et à la course du monde, notamment par interprétation du  juego de pelota (= jeu de balle précolombien) où la balle en caoutchouc est censée mimer la course du Soleil, ce qui pour eux confère à cette matière un caractère sacré.
Les Conquistadors en ont ramené des échantillons en Europe, qui furent relégués dans les cabinets de curiosités, faute d’applications dans nos contrées à cette époque. C’est seulement en 1770 que le chimiste anglais Joseph Priestley découvrit que l’on pouvait effacer de l’encre avec du caoutchouc. Cette découverte fut à l’origine des premières gommes. Un peu plus tard, l’industriel britannique Samuel Peal breveta une méthode qui permettait d’imperméabiliser les tissus en mélangeant le caoutchouc à de l’essence de térébenthine. En 1842, Charles Goodyear (chimiste américain) découvre la vulcanisation, procédé qui stabilise le caoutchouc et lui permet de mieux résister aux écarts de température. Cela mènera notamment à la fabrication des pneus.
Testez votre culture générale avec LES QUIZ D’ALPHA culture générale chez TBE et AMAZON

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...