Miniature et enluminure
11 juin, 2014 @ 11:09 Culture

Le nom féminin (et adjectif également) miniature est connu de tous, mais savez-vous d’où il vient ? Il est lié aux enluminures moyenâgeuses (illustrations sur les manuscrits) qu’on appela aussi miniatures au fil du temps (bien que les miniatures au sens propre du terme aient dépassé l’illustration de manuscrits pour exister en tant que telles, à savoir des images peintes de petite taille), ceci en référence aux pigments présents dans la composition de leurs couleurs. Avant la découverte de l’imprimerie, les livres étaient écrits à la main (feuilles de parchemin ou de papier pressé manuellement). Ces ouvrages austères nécessitaient quelques agréments pour les rendre plus attractifs. C’est ainsi que les marges furent décorées de dessins aux couleurs vives, surtout d’un rouge éclatant (vermillon) composé d’oxyde de plomb appelé le minium. De là vient le mot miniature, plus précisément de l’italien miniatura, de minio = minium (Corneille 1644 – Dict.Étym.). Le nom féminin enluminure existe quant à lui depuis le XIIIe siècle, issu du latin illuminare = rendre lumineux.

 Testez votre culture générale avec LES QUIZ D’ALPHA chez TBE et AMAZON

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...