Farniente origine
16 mai, 2014 @ 3:59 Vocabulaire

Quand les vacances arrivent, qui n’a pas envie d’un peu de farniente (= ne rien faire et prendre plaisir surtout à ne rien faire, douce oisiveté) ? Mais d’où vient ce mot ? Ce mot vient de l’expression italienne fare niente = ne rien faire. On le trouve chez Madame de Sévigné en 1676. De même, il existe en français le mot fainéant, qui désigne une personne ne voulant rien faire (de faire et de néant). Attention, celui qui pratique le farniente n’est pas forcément un fainéant. Le farniente est associé généralement aux vacances et moments de repos, il ne dure pas dans le temps et implique la notion de plaisir, tandis que le fainéant n’éprouve pas obligatoirement cette sensation. De plus son état dure dans le temps… généralement !

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...