Mythifier et mystifier

Les verbes mythifier et mystifier sont des paronymes (mots qui se ressemblent beaucoup, à part une lettre ou une syllabe), il ne faut pas les confondre ! Un mythe (du grec mûthos = récit) est une image simplifiée mais très puissante sur l’imagination des foules ou un récit légendaire qui a marqué les esprits, une croyance très répandue. Mythifier, c’est faire passer à l’état de mythe. Cela se produit par exemple pour certaines grandes vedettes (chanteurs, acteurs…) qui, lorsqu’elles disparaissent, sont mythifiées par leurs fans, afin quelque part de les garder encore vivantes dans l’esprit et le cœur de ceux qui les aiment et leur vouent quasiment une sorte de culte presque comme à des dieux. Le verbe mystifier (du grec mustês = initié), quant à lui, est essentiellement utilisé au sens politique, désignant le fait de tromper le peuple en masquant la réalité sociale, mystifier les électeurs en les alléchant par des fausses promesses. Mystifier, c’est aussi de manière générale abuser de la crédulité de quelqu’un. Le nom associé est : mystification. Il n’y a pas de h dans ce mot, contrairement à mythification.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...