Sbire

Les sbires étaient autrefois les archers de la police en Italie. Par analogie, ce mot désigne à notre époque un homme à tout faire, un homme de main qui fait les basses besognes, y compris l’espionnage et la délation. Le mot sbire vient de l’italien sbirro = agent de police, du bas latin birrus = brun-rouge, du grec purrhos = couleur de feu, en rapport avec la couleur des uniformes des policiers de l’époque, qui portaient une casaque rouge. Le mot sbire a été utilisé par François Rabelais en 1546.

-alorthographe
commentaires desactivés
  1. jaclyn
    29 mars, 2014 | 21:13 | #1

    je ne savais pas, merci de l’avoir expliqué!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Le sac

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...