Sbire » « Balane 
Partir en quenouille
28 mars, 2014 @ 4:44 Culture,Expressions françaises

Partir en quenouille – tomber en quenouille : cette expression signifie laisser à l’abandon, ne plus s’occuper de quelque chose. La quenouille, en général on la connaît de par les contes de notre enfance, La Belle au bois dormant par exemple, qui se piqua… à une quenouille ! Une quenouille, symbole féminin d’antan, est un bâton de bois en forme de fuseau sur lequel on enroulait le fil destiné à être tissé. Le mot quenouille date du XIIIe siècle (1265 – dict. étym.). Il est issu du latin médiéval conucula (Loi ripuaire), de colocula. Cette locution, au XVIe siècle, signifiait ‘ passer, par succession, dans la propriété d’une femme ‘, c’est-à-dire qu’un domaine devenait la propriété d’une femme par héritage, ce qui était rare autrefois ! Or ce sont les femmes qui filaient et de ce fait utilisaient la quenouille et les hommes pensaient (ils l’avaient surtout décrété sans demander l’avis des femmes !) qu’elles ne savaient pas faire grand-chose d’autre, en tout cas pas gérer une propriété. La société était fort misogyne à l’époque (l’est-elle moins maintenant ? … !). Quand on disait ensuite d’un domaine qu’il tombait en quenouille, cela signifiait qu’il était laissé à l’abandon. Le sens actuel désigne une perte de valeur, quelque chose laissé à l’abandon (un projet, une propriété…) et heureusement n’a plus de connotation sexiste comme autrefois !

 Testez votre culture générale avec LES QUIZ D’ALPHA chez TBE et AMAZON

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...