Balane
27 mars, 2014 @ 4:51 Le coin des curieux,Vocabulaire

La balane commune (nom scientifique : balanus perforatus) est un arthropode appartenant au sous-embranchement des crustacés, infra-classe des cirripèdes. On la trouve dans les zones côtières des régions tempérées chaudes de l’océan Atlantique et en Méditerranée. Elle vit sur les rochers et tout support rigide dans la moitié inférieure de l’estran, elle pénètre dans l’étage infra-littoral et on peut en trouver jusqu’à 30-40 mètres de profondeur. Adulte, elle peut mesurer plusieurs centimètres. Elle se fixe aussi sur des animaux comme les crabes, araignées, berniques, moules, huîtres ainsi que sur les coques des bateaux et les bouées. C’est un animal très facile à observer et très courant. C’est un microphage filtreur (il nettoie la mer). À marée haute, sous l’eau, sa carapace s’ouvre et il capture ses proies (minuscules morceaux de plantes et d’animaux) à l’aide de ses 6 paires de pattes transformées en cirres (appendices filiformes) d’où son autre nom : cirripède. La balane n’a ni yeux ni antennes. Le corps proprement dit se trouve à l’intérieur de plaques qui forment un cône bas à ouverture mobile grâce à des petites plaques cachées à l’intérieur : les terga et les scuta. À marée basse, les balanes peuvent respirer grâce à un micropyle (très petit orifice) qui maintient le contact entre l’air et l’eau que contient la coquille. S’il ne reste plus assez d’eau, la balane a la possibilité de se fermer totalement pour assurer une respiration anaérobie (sans air) le temps que la marée remonte.

Balane

Balane

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...