Entomophagie
21 février, 2014 @ 3:29 Culture,Vocabulaire culinaire

L’entomophagie est la consommation humaine d’insectes (comestibles bien sûr !), généralement accompagnés d’épices qui en relèvent le goût. Cette pratique contemporaine se retrouve dans une bonne centaine de pays, il existe environ 1 900 espèces d’insectes comestibles à travers le monde, qui nourrissent déjà 2 milliards d’êtres humains. L’avantage le plus reconnu est que ces insectes contiennent beaucoup de protéines, jusqu’à 60 % du poids sec, souvent supérieur à la viande de bœuf (grillons, sauterelles par exemple). De plus, les insectes possèdent un ratio d’acides gras saturés (par rapport aux acides gras insaturés) très proche de l’idéal théorique selon notamment une étude de Paoletti de 2013 recommandé par l’EFSA et la FAO (FAO, food and nutrition paper 91, 2008). Les insectes représentent une source de nourriture écologique avec un cycle court de reproduction, en plus de leur apport nutritionnel. Une grande quantité de surfaces agraires peut ainsi être libérée, revenant à des cultures vivrières non pour le bétail mais pour l’homme directement. Enfin, la facture énergétique pour produire 1 kg de protéines est très inférieure à celle liée à l’élevage du bœuf et autres types de bétail traditionnel, sans compter l’avantage lié à l’absence de gaz à effet de serre.

Le nom féminin entomophagie est constitué de entomo- du grec ancien ἔντομα, éntoma = insecte de ἔντομος, éntomos = incisé, entaillé et de -phagie du grec ancien -φαγια, -phagia, de φάγος, phagos = glouton.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...