Quand le nom et le verbe sont homonymes

Quand un nom (exemple : le travail) et le verbe (exemple : je travaille) sont homonymes, le nom s’écrit en général plus simplement que le verbe : un recueil, il recueille ; un sommeil, il sommeille ; une vis, je visse ; un travail, elle travaille. Dans d’autres cas, il s’écrit complètement différemment : une croix, je croise – ou s’écrivent de la même façon : une place, je place.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...