Passer du coq à l’âne
7 septembre, 2012 @ 10:41 Expressions françaises

Passer du coq à l’âne signifie changer de sujet d’un seul coup, sans transition, voire même tenir des propos incohérents. Mais pourquoi ‘ du coq à l’âne ‘ ?

L’expression est très ancienne. Au XIVe siècle, on disait ‘saillir du coq en l’asne ‘, puis au XVe siècle, ‘ sauter du coq à l’asne ‘. Un coq et un âne sont de tailles et de natures très différentes, c’est une explication possible de l’expression. Duneton évoque cependant une éventuelle confusion entre l’âne et la ‘cane’ femelle du canard. Jusqu’à la fin du XIIIe siècle, l’âne désignait la cane. Mais l’asne (baudet) se prononçait de la même manière et s’est ensuite transformé en âne. L’ancienne version de l’expression avec ‘ saillir ‘ aurait probablement évoqué des rapports entre un coq et une cane, mais rien de certain !

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...