Pot-au-feu
2 juillet, 2012 @ 2:51 Culture,Vocabulaire culinaire

Le pot-au-feu est un plat d’origine rurale, typiquement français en ce sens que la viande (du bœuf) y est bouillie dans l’eau avec des légumes alors que dans les autres pays, elle est rôtie, grillée ou cuisinée en ragoût. L’Encyclopédie Larousse de 1867 le décrivait d’ailleurs comme la base même de l’alimentation française. Son intérêt est qu’il fournit le potage (le bouillon), la viande et les légumes, c’est donc un mets très complet, suffisamment nutritif à un moindre coût. Le pot désignait au XIIe siècle le récipient (marmite) dans lequel on mettait tant du liquide que de la nourriture solide. On l’appela d’ailleurs ‘ pot a fu ‘ puis ‘ pot à feu ‘. Il existe beaucoup de variantes au niveau des recettes de pot-au-feu, selon les régions et les époques. Mais la base reste toujours la même cependant.

Autrefois, c’était le ‘ plat du pauvre ‘, puis il devint un plat bourgeois dès le XVIIIe siècle, mais il est devenu un simple plat d’hiver à notre époque, que tout le monde apprécie en général. Quant à son origine, les premières traces de son existence datent du néolithique (environ entre – 9000 et – 3300 av. J.C., juste avant l’apparition de l’écriture), on sait aussi que les Grecs anciens considéraient la viande bouillie comme un signe d’évolution sur l’échelle humaine vers la civilisation, et que cette forme de cuisson s’était développée sous l’Empire romain. Un médecin mérovingien, Anthime, a même inventé une recette située entre le pot-au-feu et ce que l’on appelle maintenant le ‘ bœuf mode ‘.  Fin XVIIIe siècle (1765), apparurent des bistrots pour ouvriers, appelés justement les ‘ bouillons ‘. On y servait de la viande bouillie et des légumes (exemple : le Bouillon Chartier à Paris au Faubourg Montmartre).

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...