Crime de lèse-majesté
30 octobre, 2011 @ 7:47 Culture,Etymologie,Vocabulaire

La locution nominale ‘ crime de lèse-majesté ‘ désigne au sens propre un ‘ attentat perpétré contre un prince ou son autorité ’ (dictionnaire), et de manière générale tout délit d’opinion à réprimander (époque de l’hérésie, à partir du XIIe siècle). Ce sens est désormais vieilli, et le terme est plus généralement utilisé au sens figuré, désignant le fait de porter atteinte à l’honneur de quelqu’un. Le mot est formé à l’aide du préfixe ‘ lèse ‘ (du latin laesa = blessée), qui peut s’ajouter de même à d’autres noms, souvent féminins (exemple : société), signifiant qu’il est porté atteinte à ce que ces mêmes noms désignent.

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...