Je me suis permis ou permise de…
1 septembre, 2011 @ 6:50 Conjugaison,DIFFICULTES langue FRANCAISE

Le participe du verbe permettre à la forme pronominale (pour rappel, c’est un verbe qui se conjugue avec deux pronoms de la même personne, comme par exemple ‘ je ‘ et ‘ me ‘) est invariable. On ne dira donc pas, en admettant que le sujet soit féminin dans cet exemple : ‘ Je me suis permise de venir plus tôt au rendez-vous. ‘ MAIS ‘ Je me suis permis de venir plus tôt au rendez-vous. ‘

En revanche, s’il y a un COD (complément d’objet direct) avant le verbe, là il faut accorder. Exemple : ‘ L’attitude très familière qu’elles se sont permise à l’égard du maire a choqué toute l’assemblée. ‘ Explication : ‘ Attitude ‘ est le COD, et vu qu’il est placé avant le verbe, il faut accorder au féminin singulier, et surtout pas avec ‘ elles ‘ au pluriel ! Elles ne se permettent pas elles-mêmes. Elles se permettent quoi ? Une attitude (COD). Attention, on dira : ‘ Elles se sont permis des attitudes très familières avec le maire. ‘ Nous revenons là dans le premier cas de figure où le participe est invariable.

Édité en juin 2015, voici ‘ Alpha et le secret des mots ‘, de Corinne DUVAL. 
Entrez dans les secrets de la langue française tout en vous amusant, un livre tous publics écrit par une professionnelle de la langue française : http://www.thebookedition.com/corinne-duval-alpha-et-le-secret-des-mots-p-127154.html

emoticone Retrouvez gratuitement d’autres règles d’usage de la langue française ainsi que nos services professionnels de relecture, correction, rédaction, conseil en communication écrite sur http://www.alorthographe.com (devis gratuit).

-alorthographe
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...