Sot-l’y-laisse

Le nom masculin ‘ sot-l’y-laisse ‘ appelé aussi ‘ médaillon ‘ en cuisine, date officiellement de 1798 (Académie française). Il désigne le petit morceau de chair très fine situé au-dessus du croupion des volailles, au creux des os iliaques (il y en a 2 par volaille). Plusieurs explications existent : 1 – Le morceau étant relativement caché par l’os à cet endroit, le sot ne le voit pas et le laisse. 2 – Ce morceau est tellement goûteux que seul un sot pourrait le laisser. 3 – Le roi Louis XIV ne mangeait que ce morceau dans le poulet. C’était son mets favori, d’où le fait que le sot-l’y-laisse en soit devenu la partie noble, alors que vu l’endroit où il se trouve, a priori le sot-l’y-laisse aurait pu avoir un caractère ‘ bas ‘. Louis XIV aurait laissé le reste aux sots (les autres !).

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...