Cerf et serf
28 mai, 2011 @ 9:05 Culture,Etymologie,Vocabulaire

Les deux noms masculins cerf et serf ne doivent pas être confondus, leurs significations n’ont pas de point commun, et pourtant les fautes sont fréquentes !

Un cerf (du latin cervus = cerf) est un animal ruminant de la famille des cervidés, caractérisé notamment par les bois qui surmontent sa tête.

Un serf (du latin servus = esclave) était autrefois une personne attachée à un domaine seigneurial appelé fief. Les serfs cultivaient la terre moyennant une redevance payée au seigneur propriétaire en échange de la protection de ce dernier (rapport de vassalité). Attention, il ne faut pas confondre le servage et l’esclavage. Le serf jouissait d’une personnalité juridique contrairement à l’esclave qui n’avait aucun droit. Le serf était considéré comme une personne liée à un contrat, tandis que l’esclave était considéré comme un bien meuble, comme une chose. Le serf appartenait à la terre (par contrat) tandis que l’esclave appartenait à son maître et ne jouissait d’aucun droit. Le serf pouvait posséder des biens, se marier, hériter, exercer une action en justice contrairement à l’esclave.

-alorthographe
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...