Acquis de conscience ou acquit de conscience ?

L’erreur courante consiste souvent à écrire ‘ par acquis de conscience ‘ (avec un S) au lieu de  » par acquit de conscience  » (avec un T), qui est la bonne orthographe. Pourquoi ? Parce que le mot vient du verbe acquitter (avec un T), à ne pas confondre avec le verbe acquérir, pour lequel le participe passé est effectivement ‘ acquis ‘ avec un S. S’acquitter d’une dette = la payer. Or, un acquit est une reconnaissance écrite d’un paiement (expression ‘ pour acquit ‘, qui veut dire ‘ qui est acquitté, payé ‘). Par extension, la formule ‘ par acquit de conscience ‘ désigne le fait d’être sûr de sa conscience, pour éviter un remord ultérieur, comme le fait qu’un paiement soit effectif dans le cas de ’ pour acquit ‘ (acquitté).

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...