Expression : mettre à l’index, non il ne s’agit pas du doigt !
30 janvier, 2011 @ 9:37 Expressions françaises

Mettre quelqu’un à l’index, c’est l’exclure. Mais pourquoi l’index ? En fait, il ne s’agit pas du doigt comme on pourrait le penser ! L’histoire est ancienne et remonte au Concile de Trente, en 1563, lorsque le Saint Siège décida d’interdire la lecture de certains livres jugés hérétiques, obscènes ou parlant de sorcellerie. Ces livres furent donc soigneusement répertoriés dans un catalogue appelé… index ! Il fut décidé que les auteurs de ces ouvrages devaient être fuis, mis à l’écart, en menaçant de ne pas obtenir le ‘ salut de l’âme ‘ pour ceux qui n’obéissaient pas à cet ordre. De quoi faire peur, à l’époque ! Menace suprême ! Plus tard, au XIXe siècle, les ouvriers reprirent cette expression à leur compte en mettant à l’index les patrons qui ne respectaient pas bien les conventions salariales. Concrètement, comment faisaient-ils ? Ils refusaient tout simplement de travailler pour eux. Les patrons ‘ mis à l’index ‘ n’ayant plus d’ouvriers, ne pouvaient plus produire, et finissaient donc par céder au bout d’un moment. En d’autres termes, il s’agissait de boycottage, eh oui !

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...