Homophones far, fard, phare
21 juillet, 2010 @ 5:27 REGLES d'orthographe,Vocabulaire

Les trois homophones far, fard et phare n’ont évidemment pas les mêmes significations selon leur écriture, il ne faut donc pas se tromper. Les voici :

1 – Far (‘ farz ‘ en breton) : il s’agit d’un gâteau breton aux raisins ou aux pruneaux. On peut le réaliser avec de la farine de froment mais également de la farine de sarrasin (de blé noir). Le ‘ kig ha farz gwiniz du ‘ (‘ du ‘ veut dire ‘ noir ‘) est le far de blé noir, appelé aussi ‘ far en sac ‘. Ce dernier est mis dans un sac de toile suspendu à l’intérieur d’un pot bouillant sur le feu accompagné de légumes, de viande ou même d’abats.

2 – Fard : il s’agit d’un produit cosmétique destiné au maquillage, pour rehausser le teint. Vient du verbe ‘ farder ‘. En littérature, ‘ parler sans fard ‘ signifie parler directement, sans feinte. Il existe aussi une expression : ‘ piquer un fard ‘, cela signifie qu’on rougit de confusion ou d’émotion.

3 – Phare : il s’agit d’une tour illuminée par une puissante source lumineuse, destinée à guider les navires, en mer ou bord de mer. Il en existe également pour les avions. Un phare est aussi un projecteur situé à l’avant d’un véhicule. On parle aussi de ‘ ‘ produits phare ‘, pour désigner des produits d’avant-garde, servant de modèles.

Langue Retrouvez gratuitement d’autres règles et astuces sur http://www.alorthographe.com/

-alorthographe
réponses desactivées




Vivre |
Éditions du tanka francophone |
SISSI ou la destinée d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une majorité pour François ...
| LisezMoi
| Toute une histoire ...